11. Entrepreneur pendant le Confinement: Marieke Bruijns @ La Ferme des Allouettes, Grosrouvre

Dernière mise à jour : 30 sept. 2021

Locked down sans être locked out !


Legumes Grosrouvre La Ferme des Alouettes

Marieke Bruijns trendanalyst & communication

En tant que free-lance je cumulais différentes missions intéressantes, comme par exemple l’installation d’un hostel

d’origine Néerlandais à Paris, ou l’analyse des tendances sur les réseaux sociaux.

Au début de la quarantaine ces travaux ont été mis en veille pour un temps incertain.

Une fois ma famille bien ‘confinée’ j’ai regardé autour de moi afin de pouvoir me rendre utile localement (à Montfort l’Amaury).

Le maraîcher Bio semblait désemparé : les marchés fermées et l’aide habituellement présente de son Amap ne pouvait sortir de la Celle Saint Cloud.

J’en ai parlé avec des amis et des connaissances qui, comme chacun, subissaient ce confinement. L’appel du ministre de l’agriculture demandant d’aider les agriculteurs dans les champs permettait d’agir.

Dès lors nous savions quelle case cocher sur nos attestations.

J’ai établi des plannings pour organiser le travail des volontaires et créé une simple mais attractive boutique en ligne avec Google Docs.

La communication est organisée par mes réseaux et la Mairie diffuse également nos infos.

Les lundis avec le maraîcher je fais l’inventaire de la récolte possible et le public peut commencer à composer ses paniers.

Les vendredis nous montons le « Covid-Proof Drive » armés alors de masques, gants et gels hydro alcooliques, les paniers sont donnés aux consommateurs. L’ensemble marche si bien que le maraîcher a fait un chiffre d’affaire record. « A la carotte près » les récoltes correspondent à la demande, zéro gâchis et durant la prévente je peux gérer les quantités en temps réel pour ainsi optimiser les ventes.

Le maraîcher peut se concentrer sur le futur de son exploitation et nous mangeons chaque jour, en guise de récompense, des montagnes de délicieux légumes.

Ce beau résultat vient également du fait qu’en ces temps incertains nous avons tous un besoin accru de solidarité et de coopération locale. C’est même rassurant de pouvoir mettre ses mains dans la terre et récolter des légumes de grande qualité.

En plein confinement nous essayons de nous imaginer le monde post-Covid. L’économie aura besoin de rétablir un lien entre la seule valeur financière et l’intérêt général « l’utile », les familles de changer leur façon de consommer.

Avec cela, il est déjà prouvé que cette économie à impact positif n’empêche pas la rentabilité. Ainsi notre maraîcher, s’il va avec son temps, aura une belle carrière devant lui.

Pour moi cela aurait été une belle expérience, je remercie tous les volontaires d'avoir donné un coup de main et j’espère reprendre le fil de mes activités dès la fin du confinement.

Marieke

Si vous souhaitez être ajouté à la liste de diffusion pour le prochain «drive" veuillez envoyer un courrier à Marieke mj.bruijns(at)gmail.com

La Ferme des Alouettes:

81 Route de la Troche, 78490 Grosrouvre

Facebook: https://www.facebook.com/La-ferme-des-Alouettes

Instagram : https://www.instagram.com/la_ferme_des_alouettes





7 vues0 commentaire